VITAL ENERGIE SOINS
VITAL ENERGIE SOINS

Ostéopathie Energétique    Méthode POYET

Les principes de la méthode Poyet

 

La méthode Poyet est une thérapie manuelle issue d’un mélange entre l’ostéopathie et la médecine énergétique chinoise. Cette thérapie douce a été inventée par Maurice-Raymond Poyet. Son but est de rééquilibrer l’organisme par l’intermédiaire de touchers légers.

 

 

Le mouvement respiratoire primaire comme base

 

La méthode Poyet base sa technique sur le mouvement respiratoire primaire ou MRP découvert par Sutherland. Le MRP ne serait autre que le micromouvement effectué par les os et les organes. D’après Sutherland, chaque pièce osseuse de l’organisme effectue un mouvement d’inspiration et d’expiration. À chaque inspiration, les os subissent un mouvement qui les entraine dans une direction bien précise selon une fréquence et une amplitude bien déterminées. Durant l’expiration, ils subissent ce même mouvement en sens inverse.

 

Ces micromouvements seraient dus à la fluctuation du liquide céphalo-rachidien. Ils passent ainsi du crâne au sacrum par le biais de la dure-mère et dans tout le reste du corps par l’intermédiaire des fascias qui ne sont autres que ces membranes qui recouvrent la structure anatomique. Le but de la méthode Poyet est de corriger ces micromouvements en cas de besoin pour rétablir l’équilibre de l’organisme. 

 

Une place importante accordée au crâne

Comme il est dit plus haut, les micromouvements qui régulent l’équilibre du corps apparaissent au niveau du crâne. C’est pour cette raison que la méthode Poyet accorde une place importante au crâne. Durant la thérapie, la première étape consiste en un travail craniosacral. Le thérapeute utilise les « points de chaînes » situés au niveau du sacrum pour corriger les éventuels problèmes du crâne. Chacun de ces points de chaines découverts par Poyet est relié à un os spécifique du crâne, trois vertèbres, des organes et des os périphériques. Le point de chaine temporal, par exemple, est en relation avec l’os temporal, les vertèbres C6, D7 et L3, mais aussi l’utérus, les ovaires, le pubis et la vessie.

 

Un travail local comme en ostéopathie

 

La méthode Poyet soigne à distance par la manipulation des points de chaines, mais parfois, quand la situation le nécessite, le thérapeute effectue un travail local pour traiter un point particulier de l’organisme, que ce soit une articulation ou un organe. Le but de ce travail local est de remettre les pièces osseuses concernées par la douleur dans leur position normale pour permettre de restituer la respiration tissulaire physiologique et faire disparaitre la douleur.

Dans le cadre de la méthode Poyet, le thérapeute vérifie en début ou à la fin de chaque séance le bon état des « fusibles » de l’organisme pour s’assurer de la validité de ses gestes. Ces fusibles ne sont autres que des points spécifiques qui agissent comme un système de protection de l’organisme. Suite à un traumatisme ou de fausses manipulations, ces points cessent de fonctionner, perturbant le MRP.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© VITAL ENERGIE SOINS

Appel

Email

Plan d'accès